L’histoire d’une pièce de collection est toujours difficile à retracer, voir même impossible. Mais à force de recherches, de volonté, il est parfois possible de faire parler l’objet. Aujourd’hui, à travers une pièce, un homme, nous voudrions vous évoquer l’histoire de cet "Aviator Kit Bag" ayant appartenu à Willard Francis Rockwell (ASN 37437168) nous venant tout droit d’une brocante de l’Est de la France dans les années 2000. Ce dernier aura aussi été réutilisé au lendemain de la seconde guerre par un parachutiste Français ayant réalisé un, voire plusieurs séjours en Indochine.

Mais qui est donc cet homme qui un matin de 1942 s’engagea pour aller combattre l’Allemagne Nazie ? 

 

WILLARD 1     WILLARD 2

Willard F Rockwell est né le 31 mai 1921 à Marengo dans l’Iowa. Il est le fruit de l'union d'Homer Lorenzo Rockwell et de Laura Hallie Schmidt. 

Pendant sa scolarité, il étudie à la "West Liberty Public School" de Marengo avant de travailler comme ouvrier agricole dés le milieu de son adolescence. C'est là qu'il rencontre Leona Beulah Newton qu'il épousera plus tard, le 1er aout 1941 à Kahoka dans le Missouri. La guerre approche avant le terrible épisode de Pearl Harbour et Willard s’engage le 22 octobre 1942, à Camp Dodge dans l'Iowa. Il rejoint les rangs de l'US Army Air Force, puis est affecté au 34th BG / 7th BS (Group créé sur la base aérienne de Lowry, Colorado). L'ASN (son matricule) 37437168 lui est alors attribué.

Il débute son entrainement sur la base aérienne de Blythe en Californie, c'est à cet endroit que Willard approchera pour la première fois sa futur monture : le célèbre « B-24 Liberator ».

L'entrainement est long, dangereux. Plusieurs accidents seront à déplorer et les premiers morts du 34th BG n’entameront pas la volonté de nos engagés pour aller en découdre dans les airs.

A la suite de ces entrainements, les équipages sont constitués. Willard fera partie du N°31 dirigé par le 2nd Lt Elbert H Swenson. Il sera ce que l’on appelle le "Ball Gunner" du crew... (Il deviendra par la suite "Tail Gunner"). Vous trouverez ci-dessous le détail du Crew number 31.

CREW #31
SWENSON ELBERT H (P)                           2 LT         7 BS             O-687718
ARANGO CASTON (CP)                              2 LT         7 BS             O-817370
SWANSON SAMUEL C JR (N)                    2 LT         7 BS             O-704637
CLEMENS JOHN D (B)                                2 LT         7 BS             O-697722
GARMAN MARION E (AEG)                        SGT         7 BS            34682908
BAKER GEORGE H (ROG)                          SGT        7 BS             39851472
GILLESPIE ROBERT E (AG)                        SGT        7 BS            39414982
ROCKWELL WILLARD F (BG)                     SGT        7 BS             37437168
BARRON JACK D (TG)                                 PVT        7 BS             37657657

Début 1944 le 34th BG est officiellement affecté à la 8th AAF et s'organise de la manière suivante:

Combat Wing assignement:  93rd CBW, 3rd Air Division (H: Heavy).
Group tail code: S (square symbol).
34th BG squadrons identification codes and colors:
Q6, white – 4th Bomb Squadron.
R2, yellow – 7th Bomb Squadron.
8I, red – 18th Bomb Squadron.
3L, green – 391st Bomb Squadron.

Le 7 avril 1944 Willard prend la direction de l'Angleterre et s'installe dans le Suffolk sur la "Station 156" de Mendlesham. S'en suit plusieurs semaines d'adaptation et d'entrainements avant le baptême du feu, le 24 mai 1944 lors de mission #2 du 34th BG. Pour sa première mission, l'équipage embarque dans le B-24 sn 42-52696 baptisé « Cookie’s Wailing Wall". L'objectif est un aérodrome de la Luftwaffe dans le Nord Pas de Calais.

S'en suit alors 4 mois d'intenses missions pour Willard et ses camarades de vol aux cours desquelles il volera sur 13 B-24 différents et effectuera 32 missions de combat.

Il décrochera la "Distinguished Flying Cross medal" pour bravoure et héroïsme.

 Il participera aux missions suivantes du 34th BG:

- Mission #2: May 24, 1944 / Poix / France / Airfield.

- Mission #4: May 27, 1944 / Metz / France / Airfield.

- Mission #5: May 28, 1944 / Lutzkendorf / Germany / airfield.                                                      

- Mission #6: May 29, 1944 / Politz / Poland / Oil depot.

- Mission #8: May 31, 1944 / Various / France / Railroad.

- Mission #10: June 6, 1944 / Caen - Argentan / France / Close air support.

- Mission #14: June 11, 1944 / France / Airfield.                                                    

- Mission #15: June 12, 1944 / Beauvais / France / Airfield.                                                   

- Mission #17: June 17, 1944 / Laval / France / Airfield.                                                     

- Mission #20: June 22, 1944 / Paris / France / Oil depot.                                                    

- Mission #21: June 23, 1944 / Coulommiers / France / Airfield.

- Mission #23: June 24, 1944 / Châteaudun / France / Airfield.                                                    

- Mission #25: June 25, 1944 / Various / France / Airfield.

- Mission #28: June 29, 1944  / Failersleben / Germany / Airfield.

- Mission #30: July 6, 1944 / Pas de Calais / France / V-Bomb.

- Mission #33: July 9, 1944 / Pas de Calais / France / V-Bomb.

- Mission #36: July 17, 1944 / Neuvy sur Loire / France / Close air support.  

- Mission #37: July 18, 1944 / Prenouville / France / Close air support.  

- Mission #38: July 19, 1944 / Saarbrucken / Germany / Airfield.

- Mission #40: July 21, 1944 / France - Belgium / Targets of Opportunity.

- Mission #44: July 27, 1944 / Gravelines / France / Coastal targets                                                       

- Mission #45: July 28, 1944 / Brussels / Belgium / Railroad.                                                        

- Mission #48: August 1, 1944 / Pas de Calais / France / V-Bomb.

- Mission #49: August 2, 1944 / Pas de Calais / France / V-Bomb.

- Mission #50: August 3, 1944 / Brussels / Belgium / Airfield

- Mission #52: August 5, 1944 / Halberstadt / Germany / Air depot.

- Mission #54: August 7, 1944 / Remilly / France / V-Bomb.

- Mission #58: August 13, 1944 / France / V-Bomb.

- Mission #59: August 14, 1944 / Saintes / France / Coastal targets.

- Mission #61: August 16, 1944 / Halberstadt / Germany / Air depot.

- Mission #62: August 18, 1944 / Roye / France / Airfield.

- Mission #63: August 24, 1944 / Kiel / Germany / Airfield.

Ses différentes montures seront :

- 42-52696 " Cookie’s Wailing Wall"       6 missions.

- 44-40470 "Worry Bird"                           2 missions.

- 42-94845 "Miz-Pah"                               14 missions.

- 42-94818 "Captain John Silver"            1 mission.

- 42-94813 "Skotty"                                   1 mission.

- 41-29559 "Belchin’ Bessie"                    1 mission.

- 42-94811 "Tommy Thumper II"            1 mission.

 

WILLARD 4

 -42-94879 "Collapsible Susie"                 1 mission.

 WILLARD 5

-44-40320 "Generator Jenny"                 1 mission.

 

WILLARD 6

 

-42-94908 "Tiger Rag"                              1 mission.

-42-94755 "Weary Willie"                        1 mission.

-42-94824 « Umbriago »                           1 mission

WILLARD 7

 -42-94796 « Worry me ? »                       1 mission

 WILLARD 8

Après tant de missions, Willard rentrera finalement au pays le 10 octobre 1944 pour intégrer la 382nd signal compagny du 34th BG. Il sera officiellement démobilisé le 5 septembre 1945 et réintègrera la vie civile.

Il enchaine alors les petits boulots comme vendeur automobile tout en fondant sa famille avec son épouse Leona. Plus tard il trouvera un poste de contremaitre chez ALCOA (sidérurgie). Poste qu'il occupe pendant 34 ans avant de prendre sa retraite. Sa femme Leona s'éteint en 1981 des suites d'une longue maladie.

Willard nous quittera lui à l'âge de 92 ans, le 5 décembre 2014 à Panora, Iowa. Willard Francis Rockwell laisse derrière lui 3 fils toujours vivants, 5 petits-enfants, et 15 arrières petits-enfants.

A ce jour, il n'a malheureusement pas été retrouvé de photos de Willard Francis Rockwell lors de son service en Grande Bretagne durant le printemps / été 1944.

Puisse ce petit article par le biais de cette pièce historique, par un de nos passionnés de l’Air Force, Guillaume Pagnier, redonner les honneurs à cet homme qui vola au péril de sa vie pour que notre ciel retrouve sa liberté…